8 avantages impressionnants du curcuma pour perdre du poids

Les dépôts de graisse excessifs dans le corps sont l’un des risques les plus courants pour la santé au 21è siècle. Une grande partie de la population humaine en est affectée dans le monde entier. Le surpoids est la condition du déséquilibre énergétique dans le corps. Ce déséquilibre se traduit par un stockage de graisse.

L’obésité est un problème social et médical à grande échelle dans le monde entier. Elle est à l’origine d’une foule de problèmes médicaux comme l’arthrose, les calculs biliaires, les problèmes de foie, les maladies cardiaques, l’hypertension artérielle, les triglycérides élevés, l’hypercholestérolémie, le diabète, l’apnée du sommeil, etc.

En plus de manger trop, l’obésité peut être causée par une consommation excessive d’alcool, la ménopause, l’hypothyroïdie, le manque d’exercice, etc. La première étape de la lutte contre l’obésité ou le surpoids consiste à lancer un programme de perte de poids.

Cela comprend le fait de suivre un régime strict, de faire de l’exercice et, dans certains cas, même une intervention chirurgicale. Il y a diverses façons de gérer son poids.
Plusieurs herbes et épices peuvent également aider à la perte de poids. Le curcuma est une de ces épices.

8 bonnes raisons d’utiliser le curcuma comme aide à perdre du poids

  • Le curcuma peut aider à perdre du poids de plusieurs façons.
  • Il prévient l’accumulation de graisse et favorise le brunissement du tissu adipeux blanc.
  • Il a une action thermogénique qui aide à brûler les graisses.
  • Le curcuma est également connu pour accélérer la perte de poids induite par le régime alimentaire.
  • En plus de cela, le curcuma peut aider à traiter d’autres problèmes associés au surpoids – diabète, problèmes cardiaques, dépression, etc.
Poids ventre

1. Le curcuma prévient l’accumulation de graisse et accélère la perte de graisse

L’accumulation de graisse dans les tissus adipeux ou dans d’autres tissus tels que ceux de l’estomac et du foie est caractéristique du surpoids et de l’obésité.

Le tissu adipeux blanc dans le corps est le principal site d’accumulation de graisse.

L’angiogenèse (formation de nouveaux vaisseaux sanguins) dans le tissu adipeux blanc est liée à l’accumulation de graisse chez les personnes obèses . C’est elle qui doit être ciblée. Le curcuma peut être utile à cet égard. La curcumine, constituant du curcuma, peut prévenir l’accumulation de graisse dans les tissus adipeux.

Dans une étude, il a été montré que moduler les activités métaboliques dans les tissus adipeux blancs empêche l’angiogenèse. Ceci, à son tour, entraîne une diminution de l’accumulation de graisse.

On a également constaté que la curcumine diminuait la taille des tissus adipeux, c’est-à-dire une plus faible accumulation de graisse chez les patients en surcharge pondérale. Les mesures corporelles de ces patients ont montré une réduction significative de la graisse. De plus, il a été observé que le curcuma et le soufre peuvent empêcher le dépôt de graisse et améliorer le profil lipidique du sang et du foie chez les individus en surpoids.

Ce qu'il faut retenir

Cela signifie que le curcuma peut empêcher l’accumulation de graisse dans les tissus adipeux et d’autres organes. Cela peut être utile pour éviter un gain de poids supplémentaire chez les personnes obèses ou en surpoids. Ainsi, cela peut être très utile dans la gestion du poids.

2. Le curcuma peut accélérer la perte de poids induite par le régime

L’alimentation est un élément très important de la gestion du poids. Les calories que nous consommons dans notre régime alimentaire doivent être vérifiées afin d’éviter une prise de poids. Il devient alors utile de réduire la consommation d’aliments riches en graisses et favoriser la consommation d’aliments contribuant à la perte de poids .

Il existe plusieurs produits diététiques tels que les épices comme le curcuma qui aident à la perte de poids induite par l’alimentation .

La fraction glucidique du curcuma n’est pas absorbée par l’organisme, ce qui contribue à la réduction de la graisse et à la prévention de la prise de poids. En outre, les fibres alimentaires de curcuma aident en cela.

D’autres études ont également montré l’efficacité du curcuma (curcumine) dans l’accélération de la perte de poids induite par les changements alimentaires.

Dans une étude, des individus en surpoids ont été soumis à un traitement de perte de poids grâce à des interventions de régime et de mode de vie. Certains d’entre eux n’ont pas montré de perte de poids significative et ont ensuite été traités à la curcumine.

Ces personnes après le traitement à la curcumine ont montré une perte de poids accrue. Il y avait une augmentation significative de la réduction de la graisse et l’indice de masse corporelle (IMC) a considérablement diminué.

Ce qu'il faut retenir

Cela signifie que l’utilisation du curcuma peut aider et accélérer la réduction de poids induite par le régime. Les fibres alimentaires et les glucides non résorbables du curcuma y contribuent.

3. Le curcuma favorise le brunissement du tissu adipeux blanc

Chez l’homme, le tissu adipeux brun joue un rôle important dans la production de chaleur. Cette production de chaleur provient de la combustion du glucose et des lipides. Cette combustion peut jouer un rôle thérapeutique important pour lutter contre l’obésité.

Il a été observé que le tissu adipeux blanc peut brunir et devenir un tissu libérant de l’énergie au lieu d’un tissu stockant. La noradrénaline (un neurotransmetteur) joue un rôle dans la fonction du tissu adipeux brun.

Le curcuma se révèle être un promoteur du brunissement du tissu adipeux blanc. Il élève les niveaux de noradrénaline qui induit le processus de brunissement.

Cette action de la curcumine, à son tour, peut prévenir l’obésité en favorisant la combustion des graisses accumulées dans le corps.

Ce qu'il faut retenir

Cela signifie que la consommation de curcuma peut favoriser la combustion des graisses. Cela peut être très efficace pour prévenir un gain de poids excessif.

4. Le curcuma a une action thermogénique

La thermogenèse est un processus métabolique qui consiste à brûler des calories dans le corps pour dépenser de l’énergie. Ce processus favorise la perte de poids. L’augmentation de la thermogenèse dans le corps par l’alimentation est considérée comme une approche pratique et réalisable pour la gestion du poids. De nombreux produits diététiques tels que le thé vert et les épices sont connus pour favoriser la perte de poids par thermogenèse.

Le gingembre, une autre épice de la famille des Zingibéracées, est connu pour son action thermogénique. Ses composants, les gingérols et les shogaols, ont été identifiés comme de puissantes substances thermogéniques. On a constaté que le 6-gingérol régule les taux métaboliques chez le modèle animal. Le curcuma contient certains de ces composants, donc, il a le potentiel d’être une substance thermogénique.

Ce qu'il faut retenir

Cela signifie que la consommation de curcuma dans le régime alimentaire peut favoriser la perte de poids par son action thermogénique. Une augmentation du taux métabolique dans le corps brûle les calories et l’énergie stockée et favorise ainsi la perte de poids.

5. Le curcuma supprime l’inflammation associée à l’obésité

L’inflammation est fortement associée à l’obésité ou à un dépôt excessif de graisse dans le corps. En cas d’obésité, on a constaté une accumulation de substances pro-inflammatoires (IL-6, TNF-α, etc.) .

Le tissu adipeux produit des substances appelées adipokines, dont certaines, telles que l’IL-6 et le TNF-α, ont une action inflammatoire. En cas d’obésité ou de dépôts graisseux excessifs, l’action inflammatoire de ces adipokines conduit à la production de stress oxydatif. Cette réponse inflammatoire conduit en outre à d’autres maladies telles que le syndrome métabolique, les troubles cardiovasculaires, le diabète, etc.

Le curcuma étant une substance anti-inflammatoire, il peut être très efficace pour cibler l’action inflammatoire des adipokines.

L’action antioxydante et anti-inflammatoire de la curcumine est connue pour cibler l’inflammation associée à l’obésité. Il régule à la baisse l’activité des adipokines et régule à la hausse l’adiponection (régule les taux de glucose et d’acides gras) et diminue ainsi le stress oxydatif provoqué par les adipokines inflammatoires.

Ce qu'il faut retenir

Cela signifie que l’utilisation du curcuma peut réduire l’inflammation et le stress oxydatif associé et donc être utile dans la prévention des troubles liés à l’obésité.

6. Le curcuma a une action antidiabétique

Le risque de diabète est l’un des plus fréquents chez les personnes en surpoids ou obèses. Par conséquent, la prévention de cette maladie devient très importante.

Le curcuma est connu pour son efficacité dans le traitement et la prévention du diabète.

Les actions antioxydantes et anti-inflammatoires des curcuminoïdes, en particulier la curcumine, ont un effet antidiabétique important. Ces substances abaissent le taux de sucre dans le sang.

La curcumine s’est également révélée très active contre le diabète associé à l’obésité.

Ce qu'il faut retenir

Cela signifie que la consommation de curcuma peut prévenir et réduire le risque de diabète chez les personnes obèses.

7. Le curcuma prévient le syndrome métabolique

Le syndrome métabolique est un autre facteur de risque associé à l’obésité. L’accumulation de graisse autour de l’abdomen provoque des modifications métaboliques responsables du syndrome métabolique, c’est-à-dire des facteurs de risque entraînant des problèmes coronariens.

La réduction de poids peut réduire le risque de syndrome métabolique.

Le curcuma est également un agent efficace contre le syndrome métabolique. Il réduit le cholestérol, les taux de triglycérides et la glycémie, et agit collectivement contre la maladie.

Le curcuma et les graines noires se sont avérés très efficaces dans la prévention du syndrome métabolique .

Ce qu'il faut retenir

Cela signifie que l’utilisation du curcuma peut aider à la prévention et au traitement du syndrome métabolique chez les personnes obèses.

8. Le curcuma réduit la dépression

La dépression est une autre complication associée à l’obésité et au surpoids qui a un effet néfaste sur les patients. De nombreuses études ont confirmé la relation entre l’obésité et la dépression dans les deux sens, l’obésité pouvant conduire à la dépression et vice-versa.

La perturbation métabolique provoquée dans le corps par l’obésité est liée au comportement dépressif chez les patients. Ces perturbations incluent des signaux inflammatoires, une résistance à l’insuline et des troubles hormonaux.

Le curcuma est connu pour son activité antidépresseur . La curcumine augmente les niveaux de sérotonine et de dopamine qui entraînent une réduction de la dépression.

Ce qu'il faut retenir

Cela signifie que la consommation de curcuma peut être utile pour réduire la dépression liée à l’obésité et au surpoids. L’activité du curcuma comme antidépresseur peut également être utile pour prévenir le risque d’obésité causée par la dépression.

Dosage de curcuma pour la perte de poids

La spécification concernant le dosage du curcuma pour la perte de poids n’est pas établie. Le curcuma est un produit sans danger pour un usage diététique régulier.

La biodisponibilité ou l’absorption du curcuma par l’organisme est toutefois un sujet de préoccupation. La biodisponibilité du curcuma peut être améliorée en utilisant des préparations associées avec de la pipérine.

La consommation de curcuma devrait être commencée petit à petit pour les personnes qui n’incluent pas quotidiennement le curcuma dans leur régime alimentaire. Au début, l’apport devrait être un quart à une demi-cuillère à café par jour pendant une semaine. La quantité peut être augmentée lentement d’un quart ou d’une demi-cuillère à thé chaque semaine, et jamais avec l’estomac vide pour éviter un éventuel reflux d’acide.

La consommation de curcuma en même temps que les médicaments n’est pas appropriée. Le curcuma et les médicaments doivent être séparés d’au moins 3 à 4 heures.

Le dosage de curcuma ne peut pas être le même pour tout le monde. Cela varie selon les individus. La dose tolérée par l’estomac détermine la quantité appropriée à prendre par la personne.

Le lait de curcuma et le thé de curcuma sont des alternatives savoureuses pour la consommation de curcuma. Les suppléments de curcuma peuvent être une option envisageable pour l’utilisation du curcuma. Cependant, afin d’éviter tout effet indésirable des suppléments, il est important de consulter un expert médical.

Précautions

L’utilisation diététique du curcuma est considérée comme très sûre. De nombreuses cuisines utilisent régulièrement le curcuma comme épice et aucun effet indésirable n’a été enregistré en raison de son utilisation culinaire.

Tout en utilisant des suppléments de curcuma, certaines mesures de précaution sont nécessaires à prendre. Le reflux acide peut être causé par la consommation de curcuma dans un estomac vide.

La curcumine dans le curcuma interfère dans l’activité du métabolisme du médicament. Bien que le curcuma alimentaire ne pose aucun risque, si vous prenez de fortes doses de suppléments de curcumine, évitez de le prendre en même temps que n’importe quel médicament. Maintenir un écart de 3-4 heures.

Les patients présentant un trouble de la coagulation ne doivent pas consommer de curcuma. Bien que l’utilisation diététique du curcuma soit sans danger dans les troubles de la coagulation, le supplément de curcuma ne doit pas être utilisé.

Limitez votre consommation de curcuma en cas de risque de goutte et de calculs rénaux. Le curcuma en grande quantité peut augmenter le risque de développer des calculs rénaux (chez les individus sensibles).

Le curcuma est un stimulant de l’écoulement de la bile. Si l’on souffre de calculs biliaires, cela peut conduire à une obstruction des voies biliaires, provoquant des douleurs et d’autres problèmes.

Arrêtez de prendre des suppléments de curcuma si vous devez subir une intervention chirurgicale. Il est recommandé d’arrêter de prendre des suppléments de curcuma environ 2 semaines avant une intervention chirurgicale. Étant un anticoagulant, le curcuma peut interférer avec le processus de coagulation du sang après une chirurgie.

Évitez les suppléments de curcuma si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.

conclusion

Le potentiel de curcuma pour perdre du poids est immense. Il a un large éventail d’actions qui contribuent à la réduction du poids ainsi qu’à la prévention de l’accumulation de graisse.

Le curcuma prévient l’accumulation de graisse par son activité anti-inflammatoire et sa capacité à transformer le tissu adipeux blanc en brun. Il augmente également le taux de métabolisme dans le corps.

Le curcuma est également utile pour combattre et prévenir les complications dues à l’obésité.

De plus, la dépression causée par l’obésité ou l’obésité déclenchée par la dépression peut être évitée par l’utilisation du curcuma.

On peut en déduire que le curcuma est une option raisonnable et réalisable pour perdre du poids.

sources : www.turmericforhealth.com

Curcumadmin

Curcumadmin

Laisser un commentaire

À propos d'info Curcumine

Curcuma, curcumine, curcuminoïdes : le curcuma et ses composants font beaucoup parler mais restent encore méconnus au niveau de leurs nombreux effets bénéfiques pour notre organisme et notre santé.

Info curcumine France fait le point pour vous sur cette plante incroyable dont les vertus sont connues depuis des millénaires.

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Articles récents