Curcuma et diabète : quels bienfaits ?

Injection insuline

Le diabète est une maladie métabolique chronique dans laquelle le taux de sucre dans le sang reste élevé, car l’organisme ne parvient pas à le réguler. L’insuline est l’hormone qui joue un rôle essentiel dans cette maladie.

Il est produit par le pancréas et il contrôle la glycémie. La glycémie ou le glucose agissent comme carburant pour diverses activités cellulaires. L’insuline déplace le glucose du sang vers les muscles, les graisses et les cellules du foie, où il est stocké ou utilisé comme combustible. Dans le cas du diabète, une faible résistance à l’insuline entrave cette transformation du glucose et, à son tour, affecte négativement le corps. 

Il existe trois principaux types de diabète :

  • Diabète de type 1 : il est dû au manque de production d’insuline.
  • Diabète de type 2 : Il est causé par le fait que les cellules ne répondent pas correctement à l’insuline.
  • Diabète gestationnel : Il se produit pendant la grossesse en raison de la glycémie élevée.

Le diabète de type 1 ne peut pas être traité, tandis que le type 2 peut être guéri en utilisant des médicaments avec ou sans insuline et en modifiant son mode de vie.

De nombreuses études ont prouvé l’utilisation efficace du curcuma dans le traitement du diabète et de ses complications.

Nous allons passer en revue diverses études et développements réalisés dans l’utilisation des propriétés médicinales du curcuma pour soigner ou prévenir les pathologies associées au diabète.

Curcuma poudre et huile

Les propriétés bioactives du curcuma sont attribuées à divers composants isolés de son rhizome. Les composants importants sont les curcuminoïdes et l’huile volatile.

Les curcuminoïdes comprennent la curcumine, la monodéméthoxycurcumine et la bisdéméthoxycurcumine. Ils sont des antioxydants naturels et confèrent la couleur jaune à la poudre.

L’huile volatile est constituée de composés aromatiques (contenant un noyau benzénique), parmi lesquels le tumerone et l’artumerone sont considérés comme très importants sur le plan médical.

Les sucres, les protéines et les résines sont également isolés du rhizome.

10 bienfaits du curcuma dans le diabète

Dans cette section, nous allons comprendre les mécanismes de base par lesquels le curcuma utilise ses propriétés médicinales dans le traitement du diabète.

1.Le curcuma contrecarre l’inflammation dans le diabète

Les mécanismes impliqués dans l’inflammation conduisant à la pathogenèse du diabète  sont complexes. Le diabète de type 1 est une maladie à médiation immunitaire où les cellules pancréatiques sélectives sont détruites.

Cela se produit lorsque les cellules productrices d’insuline du pancréas sont envahies par les cellules du système immunitaire et que cette condition est appelée insulinite. L’infiltration des cellules immunitaires entraîne la sécrétion de cytokines pro-inflammatoires telles que l’IL-1, facilitant ainsi les progrès de l’inflammation et provoquant la mort cellulaire. L’inflammation chronique à bas niveau est associée à l’obésité et au diabète. Une cytokine pro-inflammatoire nommée facteur de nécrose tumorale-α est surproduite dans le tissu adipeux des personnes obèses.

Cette surproduction est connue pour altérer la fonction de l’insuline et contribuer à la résistance à l’insuline. Les fonctions des macrophages (un type de cellule immunitaire) et des adipocytes (cellules graisseuses) se chevauchent.

On voit donc que les macrophages dans le tissu adipeux, seuls ou à l’aide d’adipocytes, sécrètent des protéines qui accélèrent l’inflammation et contribuent à la résistance à l’insuline. Les voies biochimiques contribuent également à l’inflammation impliquée dans le diabète. IL-1beta, TNF-α et IL-6 sont les principaux agents pro-inflammatoires impliqués dans la pathogenèse du diabète de type 2.

Le curcuma présente des propriétés anti-inflammatoires en modulant diverses voies et activités de nombreuses protéines. Les mécanismes impliqués sont :

  • Suppression du facteur nucléaire kappa B et donc diminution de l’activité de la COX-2
  • Inhibition de la production de cytokines inflammatoires comme le TNF-α, l’IL-6, l’IL-1beta
  • Réduction de l’activité des enzymes et des protéines qui interviennent dans l’inflammation.

Ces mécanismes trouvent leur utilisation dans la suppression de l’inflammation due au diabète et dans la prévention de sa prolifération.

Une étude publiée dans Biomedical and Environmental Sciences en 2014 a démontré qu’une supplémentation en curcuminoïdes entraînait une réduction des enzymes et protéines impliquées dans l’inflammation chez les patients diabétiques.

Cela signifie bien que la curcumine et le curcuma sont des agents anti-inflammatoires naturels qui aident à réduire l’inflammation associée au diabète.

2. Le curcuma réduit le stress oxydatif chez les diabétiques

Le stress oxydatif joue un rôle majeur dans la pathogenèse du diabète. C’ est la perte d’équilibre entre les défenses antioxydantes naturelles du corps et la production d’espèces réactives de l’oxygène.

Les espèces réactives de l’oxygène (ROS) sont des molécules chimiquement réactives qui contiennent de l’oxygène et provoquent des phénomènes essentiels au fonctionnement normal des cellules. Cependant, dans des conditions défavorables, les niveaux de ROS augmentent considérablement et provoquent la mort cellulaire et l’inflammation.

Dans le diabète, les cellules endothéliales (paroi interne des vaisseaux sanguins) absorbent davantage le glucozse dans le tissu adipeux (graisse corporelle).

Dans des conditions hyperglycémies (taux élevé de sucre dans le sang), une absorption accrue de glucose entraîne une production excessive de ROS qui provoque une dégradation oxydative des graisses (peroxydation des lipides), des dommages oxydatifs aux cellules et l’initiation de voies inflammatoires.

Le curcuma, un antioxydant connu, récupère les ROS, inhibe la peroxydation lipidique et augmente les taux d’enzymes antioxydantes. Cette propriété du curcuma peut aider à réduire le stress oxydatif observé dans le diabète.

Une étude chez l’homme montre que la curcumine agit comme un antioxydant et réduit le stress oxydatif et le risque cardiaque chez les diabétiques.

La supplémentation en curcuminoïdes favorise l’augmentation du niveau d’enzymes antioxydantes dans le diabète.

Les curcuminoïdes présents dans le curcuma sont des antioxydants naturels qui aident à améliorer la défense antioxydante du diabète.

Mesure du niveau de glycemie

3.Il abaisse la glycémie

La curcumine fonctionne comme un agent anti-hyperglycémique, elle diminue le taux de sucre dans le sang.

Une autre étude démontre que la curcumine abaisse la glycémie de plusieurs façons:

  • en stimulant la production d’insuline
  • en améliorant l’activité des cellules du pancréas
  • en améliorant la sensibilité à l’insuline
  • en réduisant l’inflammation
  • en réduisant la production de glucose par le foie
  • en stimulant l’utilisation du glucose par l’organisme

Elle montre aussi chez chez l’homme que les curcuminoïdes exercent leur effet antidiabétique en agissant sur la protéine liant les acides gras adipocytaires. La réduction de cette protéine aide à réguler les troubles métaboliques.

Dans une autre étude du même groupe de recherche, des patients diabétiques en surpoids ou obèses ont été traités avec 300 mg de curcuminoïdes ou un placebo pendant 3 mois. Les curcuminoïdes ont réduit significativement la supplémentation en sucre dans le sang et ont également réduit l’indice de résistance à l’insuline.
Une étude récente a démontré que la supplémentation en nano-curcumine dans le diabète de type 2 pendant 3 mois aide à réduire les taux de sucre dans le sang, l’hémoglobine glyquée, les taux de triglycérides et même l’IMC.
Une étude chez l’animal montre que même la supplémentation en curcuma peut aider à réduire la glycémie.

Ce qu’il faut retenir

Le curcuma et la curcumine sont des antihyperglycémiants naturels – ils aident à abaisser les taux élevés de sucre dans le sang et à équilibrer les taux de glucose et d’insuline dans le sang.

Mesure du niveau de glycemie

4. Il peut réparer et régénérer les cellules du pancréas

Une étude expérimentale montre que la curcumine peut être bénéfique pour le diabète auto-immun en régulant l’action des cellules immunitaires qui détruisent les cellules bêta du pancréas nécessaires à la production d’ insuline . Une autre étude sur les animaux publiée dans Diabetology & Metabolic Syndrome en 2013 a révélé que la curcumine peut non seulement aider à réduire le taux de sucre dans le sang, mais aussi aider à régénérer et à réparer les cellules des îlots pancréatiques endommagées.

La greffe de moelle osseuse est un domaine de thérapie sur lequel on fait activement des recherches en relation avec le diabète. Des études soulignent que la combinaison d’un antioxydant naturel comme la curcumine avec une greffe de moelle osseuse peut aider à régénérer les cellules du pancréas.

Ces résultats sont d’une grande importance dans le diabète de type 1.

Ce qu’il faut retenir

Des études expérimentales montrent que la curcumine a le potentiel de régénérer les cellules du pancréas, ce qui peut être bénéfique pour le diabète de type 1.

 5. Il peut inverser le prédiabète

Le diabète de type 2 serait contrôlé par des changements dans le mode de vie et le régime alimentaire. Cette mesure est renforcée par la supplémentation en curcuma et l’étude suivante valide ce fait.

Dans une étude menée sur la population prédiabétique (personnes ayant tendance à développer une maladie de diabète dans un avenir proche), l’effet de la curcumine sur le développement du diabète a été observé.

Deux groupes aléatoires ont été constitués: l’un traité à la curcumine, l’autre avec un placebo. On leur a demandé de consommer 6 capsules par jour pendant 9 mois. Chaque capsule de curcumine contenait 250 mg de curcuminoïdes.

Différents paramètres physiologiques ont été mesurés avant le traitement et à un intervalle de 3, 6 et 9 mois du traitement.

Bon nombre des sujets du groupe traité par placebo ont développé un diabète alors qu’aucun des sujets traités par la curcumine n’a développé de diabète.

HOMA-IR représente la résistance à l’insuline tandis que Homa-beta indique le fonctionnement des cellules. L’amélioration des taux de HOMA-bêta et la réduction des taux d’HOMA-IR dans les groupes traités à la curcumine ont renforcé l’idée du curcuma en tant que médicament antidiabétique. Des taux élevés d’adiponectine, un agent anti-inflammatoire, ont également été observés.

Sur la base de cette étude de 9 mois, il a été proposé que l’extrait de curcumine puisse être utilisé pour prévenir le diabète dans la population prédiabétique. La curcumine aurait un effet anti-diabétogenèse, dans la prévention du diabète en agissant sur ce qu’on appelle les récepteurs adrénergiques du pancréas. Ceux-ci régulent la libération d’insuline. La curcumine affecte l’activité de ces récepteurs et régule la capacité du pancréas à détecter le glucose et à sécréter de l’insuline. La diabétogenèse est causée par la mort des cellules des îlots pancréatiques en raison du stress oxydatif (déséquilibre entre les taux de prooxydants et d’antioxydants) et la curcumine protège les cellules pancréatiques contre de tels dommages .

Ce qu’il faut retenir 


La curcumine a un effet anti-diabétogénique – elle prévient le diabète. Une supplémentation en curcumine a été prouvée pour inverser le prédiabète.

6- Il protège des risques cardiaques

La dysfonction endothéliale est une complication fréquente chez les patients diabétiques. Il s’agit d’une anomalie de la paroi interne des vaisseaux sanguins due à une glycémie élevée.

Usharani et. al a mené une étude chez l’homme où les patients diabétiques de type 2 ont été traités avec 300 mg de curcumine ou avec de l’atorvastatine (un médicament hypocholestérolémiant) ou avec un placebo pendant 8 semaines.

La curcumine s’est révélée aussi efficace que l’atorvastatine pour améliorer le dysfonctionnement endothélial et réduire l’inflammation et le stress oxydatif.

Un traitement de 6 mois avec curcumine est trouvé pour réduire les risques athérogènes (facteurs qui augmentent le risque de développer l’ athérosclérose) dans le diabète de type 2.

Ce qu’il faut retenir


La curcumine améliore la santé cardiaque et protège contre les complications cardiovasculaires induites par le diabète.

Perte de poids

7. Il aide à perdre du poids

La curcumine exerce une action anti-obésité, car elle empêche non seulement le dépôt de graisse et la croissance des tissus adipeux, mais réduit également l’inflammation et le stress oxydatif.

La curcumine alimentaire aide à lutter contre la diabète et surmonte la résistance à l’insuline dans le diabète induit par l’obésité.
Une étude menée auprès de personnes en surpoids souffrant de syndrome métabolique démontre que la supplémentation en curcumine augmente de 3% les résultats de la perte de poids résultant des changements de régime alimentaire et de mode de vie.

Une perte de 1 kg toutes les 10 jours a été observée dans le groupe traité à la curcumine.

Ce qu’il faut retenir


Les effets anti-obésité potentiels de la curcumine contribuent à la diabésité et aident à perdre du poids.

8. Favorise la cicatrisation

La curcumine est un agent cicatrisant naturel qui accélère le processus de guérison des plaies. La curcumine est identifiée comme l’un des suppléments nutritionnels pouvant aider à la guérison des plaies diabétiques.

Une étude publiée dans le Journal of Diabetes Research, 2016, rapporte que l’application topique de curcumine normalise la cicatrisation des plaies chez les personnes diabétiques. L’effet antioxydant et le potentiel anti-inflammatoire de la curcumine aide à accélérer la cicatrisation des plaies.

Ce qu’il faut retenir

Qu’est-ce que ça veut dire? 
La curcumine accélère naturellement la cicatrisation des plaies, notamment pour les ulcères au pied chez les diabétiques.

9. Favorise la bonne santé rénale

L’action anti-inflammatoire de la curcumine protège les reins de la néphropathie diabétique. Il est prouvé que la prise orale de curcumine à une dose de 500 mg / jour pendant 15-30 jours empêche la progression de la maladie rénale diabétique.

La curcumine a réduit l’ inflammation, le stress oxydatif et l’excrétion de l’albumine chez les patients diabétiques de type 2. Le diabète est associé à divers troubles rénaux et les propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires de la curcumine sont bénéfiques pour la santé des reins.

10. Atténue la douleur neuropathique

La curcumine est un analgésique naturel.

La recherche suggère que la curcumine atténue la douleur neuropathique diabétique en inhibant l’activité de la protéine pro-inflammatoire appelée facteur de nécrose tumorale alpha. Une étude publiée dans European Journal of Pharmacology en 2014 suggère que la curcumine agit peut-être via le système opioïde endogène pour soulager la douleur neuropathique.

Ce qu’il faut retenir


La curcumine et le curcuma sont des analgésiques naturels et aident à atténuer les douleurs neuropathiques associées au diabète.

Quel rôle dans les complications liées au diabète ?

La propriété anti-oxydante et anti-inflammatoire de la curcumine bénéficie à diverses complications du diabète.

Rétinopathie

Steigerwalt et.al ont démontré que le traitement avec 1000 mg de Meriva (correspondant à 200 mg de curcumine) pendant 4 semaines avait des effets bénéfiques sur la rétinopathie diabétique.

Il réduit l’enflure et améliore l’acuité visuelle.

Microangiopathie

La recherche montre que le traitement avec Meriva (1g / jour) pendant un mois entraîne une amélioration de la microangiopathie chez les patients diabétiques de type 2, comme en témoigne la réduction du gonflement et l’amélioration de la diffusion de l’oxygène dans la peau.
Les patients impliqués dans cette étude souffraient de microangiopathie diabétique depuis 5 ans et ils n’étaient pas dépendants de l’insuline.

Diabète gastroparésie

La gastroparésie affecte les patients diabétiques qui présentent un retard dans le mouvement des aliments de l’estomac à l’intestin, ce qui entraîne une augmentation des taux de glucose. Une étude chez l’animal montre que la capacité de la curcumine à réduire le stress oxydatif peut être bénéfique pour la gastroparésie diabétique.

Santé osseuse

Une étude publiée dans European Journal of Pharmacology en 2009 indique que la curcumine protège la santé des os dans le diabète et prévient la perte de minéraux osseux et l’affaiblissement des os. Il empêche la résorption osseuse.

Syndrome métabolique

L’extrait de curcumine à une dose de 1890 mg / jour pendant 12 semaines entraîne une amélioration significative du syndrome métabolique.
L’étude a rapporté une réduction du cholestérol LDL, une élévation du cholestérol HDL (également appelé bon cholestérol) et une réduction des taux de triglycérides.
Les curcuminoïdes (1000 mg / jour) combinés à la pipérine ont des effets bénéfiques sur le syndrome métabolique et ils réduisent le taux de cholestérol en 8 semaines.

Maladie du foie gras

La stéatose hépatique non alcoolique a été fortement liée au diabète de type 2. Une fonction insulinique anormale entraîne un stockage excessif des graisses dans le foie.

Une étude publiée dans Phytotherapy Research en 2016 a démontré que 70 mg de curcumine biodisponible par jour pendant 8 semaines réduisaient la teneur en graisse du foie dans les stéatoses hépatiques non alcooliques et entraînaient une amélioration de 78,9% de la maladie.

Ce qu’il faut retenir ?

La curcumine est bénéfique dans diverses complications disbétiques telles que la stéatose hépatique, le syndrome métabolique, la microangiopathie, la rétinopathie, etc.

Perte de poids

Peut on prendre du Curcuma sans risques quand on est diabétique ?

En règle générale, il est conseillé de ne pas prendre de curcuma avec avec un traitement par médicaments antidiabétiques.

Cela est dû au fait que la curcumine et les médicaments antidiabétiques réduisent le taux de sucre dans le sang. On pense donc que le fait de prendre les deux médicaments ensemble pourrait causer des taux anormalement bas de sucre dans le sang et entraîner des interactions médicamenteuses.

Le curcuma alimentaire est sans danger pour la consommation; Si vous mangez un repas contenant du curcuma, il n’y a pas de risque d’interactions médicamenteuses, car le curcuma dans le repas serait vraiment moins important pour la portion.

La curcumine présente dans le curcuma et la pipérine dans le poivre noir interfère dans le processus de métabolisme des médicaments. Si elle est prise avec un médicament, elle peut inhiber le processus de métabolisme du médicament et augmenter la concentration du médicament dans le sang. Cela à long terme peut provoquer des effets secondaires.

Maintenant, voici quelques exemples de résultats d’études qui ont examiné l’effet de la curcumine sur le métabolisme des médicaments antidiabétiques.

  • Une étude sur les animaux publiée dans le Journal of Experimental Pharmacology en 2016 a étudié l’effet de l’administration de curcumine en association avec des médicaments antidiabétiques, le glicalizide. Une dose unique de curcumine n’a pas eu d’effet sur l’activité
  • Mais dans une étude d’interaction à doses multiples, une réduction significative du taux de sucre dans le sang a été observée et les scientifiques ont conclu que la curcumine affecte l’activité du glicalizide. La dose doit donc être surveillée et régulée avec soin.
  • L’étude sur les animaux suggère donc que l’association peut avoir un effet hypoglycémiant. Par conséquent, si vous prenez de la curcumine en même temps que des médicaments antidiabétiques, il faut surveiller la dose.
  • Une étude chez l’homme a été menée pour évaluer l’effet similaire de la curcumine sur d’autres médicaments antidiabétiques.
  • Une étude a été publiée dans Phytotherapy Research en 2014 où l l’ effet du traitement à la curcumine chez des patients diabétiques déjà en traitement a été étudié. 8 patients diabétiques de type 2 sous glyburide (médicaments antidiabétiques) ont été inclus dans cette étude.
  • Outre l’étude de l’effet hypoglycémiant de la curcumine, les chercheurs ont également évalué si la curcumine affecte le métabolisme des médicaments et interfère avec l’activité des médicaments antidiabétiques. Les individus ont été traités avec 5 mg de glyburide et de curcumine pendant 11 jours. La glycémie a diminué, mais aucun patient n’a présenté d’hypoglycémie ou de taux anormalement bas de sucre dans le sang. La concentration maximale de glyburide n’est pas affectée et la curcumine réduit également les taux de lipides. Les chercheurs ont conclu que la co-administration de la curcumine avec le glyburide est bénéfique pour les patients diabétiques, car elle assure un meilleur contrôle de la glycémie.
  • L’étude chez l’homme a montré que l’administration concomitante de curcumine n’entraînait aucun effet secondaire pendant la période de 11 jours et qu’elle était bénéfique. Il est fortement conseillé de consulter un médecin avant de prendre des suppléments de curcuma / curcumine.

Il est conseillé de maintenir un intervalle de 3 à 4 heures entre la prise de suppléments de curcumine et d’autres médicaments pour éviter toute interaction médicamenteuse. Et la même chose est recommandée avec de fortes doses de pâte d’or. 

FAQ sur le curcuma et le diabète

Voici quelques questions concernant les avantages du curcuma dans le diabète avec des éléments de réponses.

– Le curcuma va-t-il abaisser le taux de sucre sanguin dans le diabète?

Le curcuma est un agent anti-hyperglycémique naturel et peut aider à améliorer le contrôle de la glycémie chez les diabétiques.

– Le curcuma ne réduit-il que les symptômes ou guérit-il le diabète?


Le curcuma réduit principalement la glycémie, améliore la sensibilité à l’insuline et améliore la santé métabolique du diabète. Il aide à gérer efficacement le diabète.

Les recherches montrent que le curcuma peut être bénéfique pour le diabète de type 1 en régénérant les cellules du pancréas, ce qui est très prometteur mais doit encore être étudié chez l’homme.

Le curcuma peut-il être utilisé pour la cicatrisation des plaies dans le diabète? 
Il n’y a pas d’étude pour le prouver, mais le curcuma a été utilisé par voie topique pour la cicatrisation d’autres plaies.

– Quelle dose de curcuma devrais-je prendre pour le diabète?


Cela dépend de la forme de curcuma que vous prenez. 

– Dois-je prendre du curcuma entier ou de la curcumine pour le diabète?

Nous recommandons le curcuma en poudre, car il contient de la curcumine ainsi que d’autres composés thérapeutiques pouvant être bénéfiques pour le diabète.

– Puis-je prendre du curcuma avec des médicaments antidiabétiques ?

Oui, il est possible de prendre du curcuma sous sa forme alimentaire (épice) lorsque vous prenez des médicaments antidiabétiques. 

– Puis-je arrêter les médicaments contre le diabète en prenant du curcuma ?

Le curcuma n’est pas destiné à remplacer les conseils et traitements médicaux professionnels. Il est préférable de consulter un médecin avant de cesser tout médicament.

– Y a-t-il des effets secondaires ou des précautions à prendre concernant le curcuma?

Le curcuma, pris dans le régime alimentaire à doses modérées, est sans danger. 

– Je prends un anticoagulant, puis-je prendre du curcuma?

Le curcuma en petites quantités dans l’alimentation est sans danger, mais les suppléments de curcuma doivent être évités en cas d’hémorragie ou de trouble de la coagulation. Il est conseillé d’en discuter avec votre médecin. Inclure le curcuma dans l’alimentation et la cuisson est la meilleure façon de commencer à prendre le curcuma. Vous pouvez l’ajouter aux soupes, saupoudrer sur les salades, ajouter aux jus. Si vous prenez des racines fraîches, un morceau de ½ pouce consommé quotidiennement est sans danger.

Le curcuma est mal absorbé par l’organisme. Il est donc conseillé de le prendre avec du poivre noir et des graisses saines pour augmenter son absorption.
De manière générale, vous pouvez consommer du thé au curcuma et du lait de curcuma .

– Comment appliquer le curcuma par voie topique pour la cicatrisation?

Le curcuma peut être appliqué localement pour la cicatrisation des plaies. Assurez-vous d’utiliser de la poudre de curcuma biologique et effectuez un test de patch avant. Mélanger une quantité adéquate de poudre de curcuma dans de l’huile d’olive extra vierge ou de l’huile de noix de coco pour former une pâte. Vous pouvez réchauffer légèrement l’huile avant de l’utiliser. Appliquez cette pâte sur la zone affectée. Couvrir avec une gaze et laisser agir aussi longtemps que possible, par exemple 30 minutes à une heure. Nettoyer avec de l’eau fraîche. Vous pouvez faire cette procédure 2 à 3 fois par jour. Les effets doivent être visibles dans une semaine ou deux.

Précautions

Le curcuma en quantités alimentaires ne pose aucun risque. Des doses allant jusqu’à 8 g se sont révélées sûres, mais des doses élevées peuvent provoquer des effets secondaires gastriques dans la vie réelle. Les suppléments de curcuma ne devraient être utilisés qu’après consultation d’un médecin. Dans des conditions comme la goutte ou si vous êtes à haut risque de développer des calculs rénaux, limitez votre consommation de curcuma en épice.

Ils doivent être évités pendant la grossesse et l’allaitement. Cesser l’utilisation des suppléments de curcuma 2 semaines avant la chirurgie. Évitez les suppléments si vous souffrez d’une obstruction de la vésicule biliaire. Lorsque vous prenez des anticoagulants, évitez les suppléments de curcumine. Dans de telles conditions, il est préférable d’en discuter avec votre médecin.

Sources :https://www.turmericforhealth.com/turmeric-benefits/turmeric-your-miracle-weapon-against-diabetes

Conclusion

On estime que 387 millions de personnes souffrent de diabète dans le monde en 2014 et que leur nombre est estimé à 592 millions d’ici 2035. Le diabète de type 2 représente 90% des cas. Le fardeau économique mondial lié au diabète en 2014 est estimé à 612 milliards USD. Le curcuma est un agent antidiabétique éprouvé. Cet article couvre seulement quelques études choisies parmi les nombreuses études qui explorent l’effet du curcuma sur divers aspects du diabète. Il est clair que le curcuma peut jouer un rôle dans la prévention du  diabète et aussi aider les personnes diabétiques. 

Curcumadmin

Curcumadmin

Laisser un commentaire

À propos d'info Curcumine

Curcuma, curcumine, curcuminoïdes : le curcuma et ses composants font beaucoup parler mais restent encore méconnus au niveau de leurs nombreux effets bénéfiques pour notre organisme et notre santé.

Info curcumine France fait le point pour vous sur cette plante incroyable dont les vertus sont connues depuis des millénaires.

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Articles récents